Good Charlotte remporte le Hall of Fame award aux Rock Sound Awards 2018

Le magazine anglais Rock Sound a sorti une édition spéciale pour leur Rock Sound Awards 2018. Nous vous en parlons parce que comme nous vous l’avions dit sur Facebook, le magazine a donné à GC le Hall Of Fame Award qui est un grand honneur bien mérité!

Nous avons commandé le magazine et l’avons enfin reçu donc nous avons décidé de vous en parler dans un article.
C’est un magazine épais et il y a 8 pages sur Good Charlotte en comptant les photos. Dans le magazine il y a également un calendrier mural 2019 avec Good Charlotte au mois de novembre et un poster A4 de Joel et Benji. L’interview de Joel et Benji est très intéressante et même si cela répète beaucoup des réponses données à de précédentes interviews, il y a quelques trucs plus approfondis. Voici quelques extraits des réponses de nos jumeaux préférés:

Benji

Je me suis senti chanceux parce qu’au lieu que les choses prennent une mauvaise tournure, on a pu se concentrer sur la musique. Et on a atteint notre but – le premier chèque que nous avons reçu avec GC a été utilisé pour notre famille, trouver un endroit où notre mère puisse vivre.

…Cependant je pensais vraiment que moi et Joel étions des auteurs-compositeurs spéciaux, que nous avions quelque chose – que ce n’était pas juste à jeter. Que les gens aient pensé ça au début ou le pensent maintenant, nous avons toujours été présents. Cela a défini notre carrière. Cela n’a pas été grâce à une chanson ou un talent extraordinaire, cela est arrivé parce que nous avions la volonté de travailler dur.

Joel

On est revenus dans un environnement où les groupes nous soutiennent vraiment et cela nous touche. Et avec les fans, depuis qu’on est revenus c’est génial, je pense que c’est grâce à la façon dont on peut communiquer directement avec les fans maintenant. On est doucement touché par ça.

J’ai fais face avec ma part de chose en grandissant, et les répercussions d’endurer ces traumatismes sont les émotions que j’ai traversé en tant qu’adulte, les conséquences de cette enfance difficiles. Ça été une grande lutte pour moi, surtout quand j’avais la vingtaine et au début de la trentaine, cette idée d’essayer de découvrir les choses et travailler sur moi même en tant que vrai personne. Je suis le plus fier d’être sorti de l’autre côté, d’avoir une vie que j’aime et dont je profite.